Légalisation du CBD en France : faisons un point sur la loi !

Le CBD ou cannabidiol est un cannabinoïde du chanvre dont l’usage se répand de plus en plus dans divers domaines et dans plusieurs pays. En effet, à l’inverse de la molécule du THC, qui expose à des dommages considérables, le CBD n’a pas d’effet psychoactif. En France, si la législation autorise le CBD sous certaines formes, le cadre juridique associé n’est pas aussi clair. Ici, faisons le point sur la loi relative à la légalisation du CBD en France !

Le cadre légal du CBD en France

De manière générale, le CBD est autorisé dans de nombreux pays, y compris en France. Toutefois, pour être légal, certaines restrictions sont de mises. Entre autres, les produits à base de CBD doivent contenir une très faible teneur en THC. Pour avoir l’assurance d’un CBD de qualité, vous devriez vous tourner vers des sites cbd français de qualités.

Il faut noter que la réglementation française stipule que toutes les transactions relatives au cannabis sont strictement interdites. À cette règle, il existe une seule dérogation exceptionnelle qui concerne le cannabidiol ou CBD. En outre, pour comprendre la réglementation du CBD au cannabis, il est important de tenir compte aussi bien de la loi sur les stupéfiants que de celle sur les aliments.

Le CBD est-il un aliment, un nouvel aliment ou encore un médicament ? En effet, ces différents paramètres créent bien un flou juridique sur la légalisation du CBD en France. Quoi qu’il en soit, il est possible d’acheter et de consommer le CBD sous certaines formes. Ainsi, notez que :

  • Le CBD ne doit pas être issu de variétés de cannabis à propriétés stupéfiantes condamnables ;
  • Les graines et les fibres du cannabis sont les seules parties utilisables ;
  • La teneur en THC doit être inférieure à 0,2 % ;
  • La fleur utilisée doit figurer parmi les variétés autorisées par les autorités sanitaires ;
  • La consommation des fleurs de cannabis est interdite ;
  • La publicité relative des produits du CBD n’est pas autorisée.

Profitez d’autres indications

Pour commencer du CBD en France, il est nécessaire que sa teneur en THC n’excède pas 0,2 %. Les plants de chanvre et leurs parties qui respectent cette norme peuvent profiter de l’exemption de la loi sur les stupéfiants. Toutefois, cette condition n’est pas suffisante. En effet, l’utilisation faite du CBD est également essentielle pour définir sa légalité. Ainsi, il faut exclure tous les abus à des fins d’intoxication, commerciales et scientifiques.

Par ailleurs, on rencontre le CBD sous différentes formes pour servir à des usages divers. Alors, entre autres, le cbd a des bienfaits contre les rhumatismes. Il est notamment utilisé comme e liquide à vapoter. De même, l’on retrouve de l’huile de CBD, des bonbons au CBD, du chocolat au CBD et bien d’autres compléments alimentaires à base de ce produit.

De même, le CBD intègre également l’esthétique et la cosmétique avec une présence dans des pommades, des lotions ou des baumes. Pour faire la meilleure expérience du CBD, il est nécessaire de s’en approvisionner auprès de structures spécialisées respectant la législation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *